Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda de la Semaine

CV TBT RECTO

hebergeur image

Sport Rugby UST

Dimanche 1er Octobre

Saint Sulpice / UST

 

Thézac

Mercredi 27 Septembre

à partir de 8h45

Relais du Randonneur

Randonnée de 5 km

à Mauroux

Rendez-vous à 9h 

à l'église de Cabanac

ou à 8h45 à Thézac

pour covoiturage.

Tél : 06 17 93 74 14.

 

Thézac

Vendredi 29 Septembre

Randonnée Pédestre

à partir de 8h

Relais du randonneur

Randonnée de 8.7 km

à Lacaussade

Rendez-vous sur la

place de l'église à

Lacaussade à 8h30

ou à Thézac à 8h

pour covoiturage.

Tél : 06 81 90 69 57.

 

Cazideroque

Dimanche 1er octobre

Bourse aux Vêtements

 

Publié par Tournon Reporter.

La maison de retraite Bel-Air a vu le jour en 1992. Elle accueille 50 résidents. Adossé à l’Hôpital de Fumel, elle a pris son autonomie administrative, en 2006 avec l’arrivée d’une directrice, Mme Fondriest-Fayolle. Le projet d’extension et de rénovation lancé il y a 5 ans se finalise aujourd’hui. Bel air est prête ! Interview exclusive de Mme Fondriest :

Tournon d'Agenais : La maison de retraite Bel air est prête

Tournon Reporter : L’agrandissement et la rénovation de Bel sont terminé. Ce projet répond-il à de nouvelles demandes et à de nouvelles priorités ?

Mme Fondriest : En effet, c’est là où on voit toute la pertinence de notre projet. Les services d’aide à domicile se sont développés et jouent leur rôle en gardant les anciens plus longtemps chez eux. Les résidents que nous accueillons sont donc de plus en plus âgés et de plus en plus dépendants. Ils souffrent également de nouvelles pathologies comme Alzheimer. Nous avions besoin d’une offre qui s’adapte à ces changements et qui réponde à la demande publique qui a identifié un besoin de diversification des modes d’hébergements.

Comment le nouveau projet répond-il à ces changements ?

Pour l’initier nous avons réfléchi en incluant les remarques et les demandes de nos résidents et de nos équipes. Nous avons fait le choix de la sectorisation avec une diversification des modes d’accueil. Ainsi sont nés trois secteurs d’hébergements. Tout d’abord, un qui s’adresse à la grande dépendance avec deux 22 places avec une architecture adaptée et des locaux ergonomiques. Ensuite, une unité Alzheimer pour 14 résidents et enfin un secteur dit de semi-dépendance ou tout est un projet de vie est développé. De plus, un accueil de jour ouvrira au 1er septembre pour des personnes qui résident à domicile. Nous disposons également de 4 places d’accueil temporaire. Ces deux derniers dispositifs s’adressent aux personnes souffrant d’Alzheimer et vivant à domicile. C’est une forme de répit pour les familles et les aidants.

La maison de retraite est devenue une plateforme de service ?

Oui, tout à fait. C’est un travail mené en partenariat. En secteur rural, la maison de retraite doit apporter un outil qui doit être au service de la population. Nous avons acquis des compétences, des infrastructures, du matériel, qui permet d’être au plus proche des besoins des résidents. Le dernier étage de la fusée va être la mise en place du portage de repas. Mais la montée en charge de tous ces projets se fait pas à pas. Nous souhaitons conserver la taille humaine qui a fait le succès de notre maison. L’inauguration officielle aura lieu à l’automne en fonction de la disponibilité de tous les contributeurs à ce projet.

Commenter cet article