Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda de la Semaine

CV TBT RECTO

hebergeur image

Sport Rugby UST

Dimanche 22 Octobre

Nègrepelisse / UST

 

Thézac

Mercredi 18 Octobre

à partir de 8h30

Relais du Randonneur

Randonnée de 6.4 km

à Lacapelle Biron

Rendez-vous à 9h

place de l'église à

Lacapelle Biron ou

à Thézac à 8h30

pour covoiturage.

Tél : 06 07 19 93 87.

 

Thézac

Vendredi 20 Octobre

Randonnée Pédestre

à partir de 8h30

Relais du randonneur

Randonnée de 11.8 km

à Prayssac

Rendez-vous sur le

parking près de l'église

à Belaye à 9h ou à

Thézac à 8h30 pour

covoiturage.

Tél : 06 07 19 93 87.

 

Thézac

Dimanche 22 Octobre

Trail du Verdus

 

Publié par Tournon Reporter.

Ce lundi, la bastide a célébré le 73ème anniversaire des événements sanglants du 3 juillet 1944 en présence de toutes les autorités du canton.
 

Tournon d'Agenais : Souvenir du 3 juillet 1944

 

Tournon a gardé avec effroi le souvenir de cette triste journée. Ce jour-là, vers 9h00, une auto mitrailleuse précurseur d'une importante colonne allemande dotée d’une centaine de véhicules d’environ 1500 hommes qui faisaient partie de la division de réserve Panzergrenadiers « Das Gespent » (Le Fantôme) déboucha au carrefour du foirail venant de la route de Cahors.

Un groupe de maquisards présents au café Lacombe fut surpris par cette arrivée impromptue. En apercevant le groupe, la division ouvrit le feu sur les maquisards, qui, malgré l'effet de surprise s'égaillèrent dans les champs et jardins voisins. Cernés de toutes parts, ils devaient l'un après l'autre être victime de leur héroïsme. Deux hommes furent pris l’arme à la main Paul Testut et Pierre Fournier.

Vers 10h30, un camion d'un des groupes de résistants, « Veny », revenant d'une expédition au château de la Couronne, fut stoppé au pied du village par le feu des allemands sur la route d’Agen. Les nazis se déchaînèrent ! Un canon fut mis en batterie à côté du garage Autesserre, tirant en direction de Thézac et de « Laprugne ». Une autre pièce qui était installée en haut de Tournon tira sur « Latoufagne » et comme pour un exercice de tir l'œuvre ravagea la région.

François Larhydon fut tué devant chez lui, victime d’une balle perdue. Le docteur Weissman tomba à son tour. Le village fut fouillé de fond en comble et une vingtaine d’otages furent rassemblés au pied de la bastide. Vers 15h00, après avoir été interrogés et torturés, Paul Testut et Pierre Fournier furent fusillés pour l’exemple… La colonne reprit sa route vers 16h30 vers Villeneuve sur Lot non sans avoir mis à sac la cité !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article