Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda de la Semaine

CV TBT RECTO

hebergeur image

Sport Rugby UST

Dimanche 22 Octobre

Nègrepelisse / UST

 

Thézac

Mercredi 18 Octobre

à partir de 8h30

Relais du Randonneur

Randonnée de 6.4 km

à Lacapelle Biron

Rendez-vous à 9h

place de l'église à

Lacapelle Biron ou

à Thézac à 8h30

pour covoiturage.

Tél : 06 07 19 93 87.

 

Thézac

Vendredi 20 Octobre

Randonnée Pédestre

à partir de 8h30

Relais du randonneur

Randonnée de 11.8 km

à Prayssac

Rendez-vous sur le

parking près de l'église

à Belaye à 9h ou à

Thézac à 8h30 pour

covoiturage.

Tél : 06 07 19 93 87.

 

Thézac

Dimanche 22 Octobre

Trail du Verdus

 

Publié par Tournon Reporter.

Didier Balsac, nouveau vice-président à l'aménagement du territoire et à l'agriculture, veut développer la filiale bio sur l'ensemble du territoire.

Ayant lui-même choisi cette forme d'agriculture sur son exploitation de Tournon d'Agenais, il est persuadé que l'avenir du territoire, qui d'ici 2020 verra la moitié des exploitants prendre leur retraite, peut passer par cette mutation. Il constate d'ailleurs que le territoire de Fumel Vallée du Lot est plutôt en avance dans ce domaine.

Fumel vallée du Lot : Développer l’agriculture bio

Chez les 657 exploitants existants, plus de 10% de surface agricole utile est déjà classée bio quand la moyenne lot et garonnaise (déjà bien supérieure à celle de la France) est à 8%. Cette dynamique constante s'explique par une demande grandissante des consommateurs, l'augmentation des réseaux de proximité, la consolidation des filières avec transformation des produits et enfin par la sensibilisation des agriculteurs.

 

En partenariat avec la chambre d'agriculture, le pôle ruralité a organisé une réunion d'information pour les agriculteurs. Elle a eu lieu le lundi 9 octobre à Trentels. « Le lieu n'a pas simplement été choisi parce qu'il est au centre géographique de la communauté mais parce qu'il est symbolique, Trentels étant déjà largement engagé dans la conversion bio ».

 

Séverine Chastaing, conseillère chargée de la mission bio à la chambre d'agriculture a présenté les règles de conversion à l'agriculture bio, des règles qui exigent une certaine durée pour le changement. Elle a également abordé bien entendu le sujet des aides mais elle ne veut pas venir vendre du rêve : « Je parle aussi du coût, des contraintes et des risques », insiste-t-elle. Pour Didier Balsac, la réunion a eu pour autre intérêt « de mieux connaître les agriculteurs du territoire et leurs besoins tout en suscitant l'idée du bio ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article